Informations

Les médicaments contre la douleur à long terme (AINS) sont-ils sans danger pour les chiens?


Tout comme les humains, de nombreux chiens développent une arthrite liée à l'âge. Les symptômes sont beaucoup plus fréquents chez les grandes races. Non seulement les gros chiens sont plus prédisposés à l'arthrite, mais leurs douleurs articulaires sont intensifiées en raison du poids supplémentaire qu'ils portent.

Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)
Comme leur nom l'indique, les AINS sont des médicaments ne contenant pas de cortisone. Ils ont à la fois des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques (anti-douleur) qui produisent une plus grande facilité de mouvement, ce qui entraîne un renforcement musculaire et une diminution de la tension sur les articulations touchées. Dans les années 80, quand je n'étais qu'un chiot, le seul AINS disponible pour les chiens souffrant d'arthrite était l'aspirine. Bien que ce médicament ait fait un très bon travail pour soulager l'arthrite, il a également provoqué de nombreux effets secondaires gastro-intestinaux.

Avance rapide jusqu'en 2015 et plusieurs grandes sociétés pharmaceutiques ont leur propre marque d'AINS approuvé pour le traitement de l'arthrite canine. Aux États-Unis, il existe Rimadyl®, Deramaxx®, Previcox ™, Metacam®, EtoGesic® Zubrin®, Quellin ™ et Novox®, tous très efficaces et associés à beaucoup moins d'effets secondaires que l'aspirine.

Tout comme chez les humains, la marque spécifique d'AINS qui traite le plus efficacement la douleur arthritique chez le chien varie d'un individu à l'autre. La plupart des vétérinaires ont leur recommandation de premier choix, mais essayez certainement d'autres AINS si le premier choix ne parvient pas à créer une amélioration significative.

[Consultez «Médicaments AINS et chiens 101» pour en savoir plus]

Effets secondaires potentiels
Comme c'est le cas pour la plupart des médicaments, des effets secondaires négatifs peuvent survenir lors de l'utilisation d'AINS chez le chien. Bien que l'incidence réelle des effets secondaires ne soit pas connue, on pense qu'elle est faible. Lorsqu'ils sont dosés de manière appropriée, la grande majorité des chiens tolèrent très bien le traitement par AINS.

Il y a une crainte non fondée que plus les AINS sont utilisés longtemps, plus le risque de problèmes associés est grand. Dr B. Duncan Lascelles, professeur de chirurgie et de gestion de la douleur à Collège de médecine vétérinaire de l'Université d'État de Caroline du Nord dissipe cette notion dans un article intitulé «Prise de décision risques-avantages dans l'utilisation à long terme des AINS pour l'arthrose canine». Selon Don Jergler de Actualités de la pratique vétérinaire, Déclare Lascelles,

«Nous avons constaté que ce n'était pas vrai, il n'y avait pas d'association entre le plus longtemps vous donnez un non-stéroïdien et le risque d'effets secondaires. Pour autant que nous puissions le dire, nous ne trouvons aucune relation entre ces deux choses: la durée de l’utilisation non stéroïdienne et l’incidence des effets secondaires. Souvent, l'approche clinique d'un chien jeune ou d'âge moyen souffrant de douleurs associées à l'arthrose consiste à éviter l'utilisation d'AINS. La justification souvent citée pour cette approche est que le praticien veut abandonner l'utilisation des AINS pour plus tard, et ne pas avoir un chien sous AINS pour toute sa vie. C'est une approche imparfaite et plutôt naïve. »

Lascelles poursuit en disant que, lorsque les effets secondaires des AINS surviennent, ils sont plus susceptibles d'apparaître dans les deux à quatre premières semaines après le début du traitement.

Les troubles gastro-intestinaux, les ulcères gastro-intestinaux, la toxicité hépatique et la toxicité rénale sont tous des problèmes associés aux AINS possibles. Les signes peuvent inclure:

  • Vomissement
  • La diarrhée
  • Selles sombres ou goudronneuses
  • Perte d'appétit
  • Léthargie
  • Augmentation de la soif
  • Augmentation des mictions

Un dépistage approprié du chien par un vétérinaire avant le début du traitement par AINS ainsi qu'un suivi approprié après le début du traitement réduisent le risque d'effets indésirables. Par exemple, un chien arthritique plus âgé découvert pour une insuffisance rénale serait exclu comme un bon candidat pour un traitement par AINS. L'observation de tout effet secondaire justifie l'arrêt immédiat de l'AINS et une discussion avec le vétérinaire prescripteur.

AINS: une des nombreuses options de traitement
Bien que les AINS fonctionnent bien chez de nombreux chiens, ils ne sont pas le traitement ultime de l'arthrite. En tant que thérapie autonome, ils ne conviennent pas à certains chiens souffrant de douleurs arthritiques chroniques. Ces animaux sont plus susceptibles de bénéficier d'une thérapie multimodale dans laquelle un AINS est associé à un ou plusieurs des éléments suivants:

  • Gestion du poids
  • Modification d'exercice
  • Réadaptation physique (étirements passifs, exercices d'amplitude de mouvement, natation, thérapie sur tapis roulant sous l'eau)
  • Suppléments / nutraceutiques (acides gras oméga-3, glucosamine, acide hyaluronique, sulfate de chondroïtine, glycosaminoglycanes polysulfatés)
  • Acupuncture
  • Massage thérapeutique
  • Thérapie par cellules souches
  • Chirurgie, telle qu'une arthroplastie totale de la hanche
  • Médicaments contre la douleur (tramadol, gabapentine, narcotiques)
  • Stéroïdes

La thérapie est importante
La douleur arthritique prive les chiens de leur capacité à faire bon nombre des choses qu'ils aiment le plus dans la vie, comme se promener, se battre avec leur compagnon de parc préféré, aller à la chasse ou faire une bonne partie de récupération. Pensez au Labrador exubérant qui n'aime rien de plus que de chasser des balles de tennis et de manger. Ajoutez de l'arthrite au mélange et le jeu de poursuite doit être écourté. Cela signifie moins de calories brûlées, ce qui se traduit par moins de friandises et de petits repas. Quel frein pour toutes les personnes impliquées!

Afin d'éviter que l'arthrite n'ait un impact négatif sur la qualité de vie d'un chien, il est important de traiter cette maladie de manière agressive. Cela signifie traiter quotidiennement plutôt que juste le lendemain d'une randonnée vigoureuse ou lorsque des symptômes sévères deviennent apparents. Le traitement doit être commencé bien avant que des signes de douleur arthritique avancée tels que boiterie ou pleurnicher ne soient observés. Dr Jennifer Johnson, propriétaire de Hôpital vétérinaire de Stoney Creek à Morton, en Pennsylvanie, sur le site Web Veterinary Practice News,

«Du point de vue de la gestion de la douleur, je crois que mes patients qui utilisent quotidiennement des AINS chroniques s'en sortent beaucoup mieux que les patients dont les propriétaires essaient de chasser la douleur en donnant des AINS au besoin, ou les jours difficiles. Il est difficile pour les clients de juger de manière définitive de la douleur de leur animal, ce qui rend impossible de doser avec précision la douleur avec un AINS au besoin. »

En résumé, maximiser les avantages de l'utilisation à long terme des AINS pour le traitement de l'arthrite canine nécessite ce qui suit:

  • Traitement précoce: utilisez les AINS tôt dans le processus de la maladie. Une fois que la douleur arthritique est «accélérée», elle devient beaucoup plus difficile à contrôler.
  • Thérapie multimodale: utilisez les AINS en association avec d'autres thérapies
  • Thérapie à long terme: utilisez les AINS de manière cohérente pendant une période de temps plutôt que selon les besoins.

Les médicaments pour les gens ne sont pas sans danger pour les animaux de compagnie
Veuillez ne jamais donner à votre chien un AINS dont l’utilisation chez les humains a été approuvée. Quelques exemples incluent Advil®, Motrin®, Ibuprofen, Aleve®, Naprosyn et Celebrex®. Lorsqu'ils sont administrés à des animaux domestiques, même à petites doses, ils peuvent entraîner des conséquences mortelles.

Selon David Samadi de nydailynews.com, la Food and Drug Administration (FDA) a récemment augmenté ses avertissements sur l'utilisation de ces médicaments pour les personnes. Après avoir examiné un certain nombre d'études, ils ont déterminé que les AINS augmentaient considérablement le risque d'accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque. La FDA exige désormais que les étiquettes des AINS incluent les éléments suivants: «Le risque de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral peut survenir dès les premières semaines d'utilisation d'un AINS. Le risque peut augmenter avec une utilisation prolongée des AINS. Le risque semble plus élevé à des doses plus élevées. »

Il n'y a aucune preuve chez les chiens qui documente une association entre les AINS et l'incidence des maladies cardiaques ou des accidents vasculaires cérébraux.

Questions pour votre vétérinaire

  • Les symptômes de mon chien sont-ils causés par l’arthrite?
  • Mon chien est-il un candidat approprié pour un traitement par AINS?
  • Quels autres traitements de l'arthrite devrions-nous envisager?
  • Quand mon chien doit-il être réévalué?

Révisé le:

Mardi 13 octobre 2015


Alternatives naturelles aux AINS pour chiens

Il y a plusieurs alternatives de traitement naturel aux AINS. Cela soulage l'inconfort chez les chiens sans les effets secondaires des AINS.

Zeel

Une étude a porté sur l'utilisation du mélange homéopathique Zeel® (fabriqué par Heel). Les chiens souffrant d'arthrose modérée à sévère l'ont utilisé pendant 8 semaines.

Ce groupe avait beaucoup moins de douleur que ses pairs placebo. Bien que le carprofène soit plus efficace.

L'homéopathie en tant que traitement est souvent considérée comme insaisissable et controversée. Le fait est qu'ils sont plus sûrs que les AINS.

Une enquête plus approfondie sur les remèdes Zeel montre que deux remèdes peuvent inhiber l'élastase leucocytaire. Une enzyme inflammatoire qui peut endommager le cartilage articulaire.

Arnica montanainhibé cette activité enzymatique jusqu'à 70%. Et Rhus toxicodendronjen inhibé l'élastase leucocytaire jusqu'à 77%.

Moins de dommages au cartilage signifie moins de douleur pour votre chien.

Ces résultats aident les scientifiques à comprendre et à accepter la validité des médicaments homéopathiques.

Plus nos traitements naturels deviennent courants, plus nos animaux en bénéficieront.

Traumeel

De la même société mère Heel, vient Traumeel®. Rendu populaire parmi les humains qui le trouvent efficace.

De nombreux praticiens vétérinaires holistiques et spécialistes de la réadaptation utilisent ce mélange.

Zeel est le meilleur pour les conditions arthrosiques tandis que Traumeel est de grandes blessures des tissus mous. Chacun vient sous forme de comprimé ou injectable.

*Remarque: Heel a quitté les marchés américain et canadien et Heel Inc. a vendu à MediNatura Inc. Vous pouvez maintenant rechercher T-Relief Arthritis et T-Relief *

Protection et soulagement de la douleur avec Corydalis pour chiens

Cette herbe chinoise est un anti-inflammatoire naturel et peut remplacer de nombreuses prescriptions d'AINS. Corydalis est un analgésique qui protège réellement le tractus gastro-intestinal.

Les patients souffrant d'inflammation chronique, d'ulcères gastriques et intestinaux ont eu une amélioration de 76% des symptômes!

Corydalis contient THP (tétrahydropalmatine). Ils ont constaté qu'il réduisait la douleur nerveuse chez 78% des patients humains testés dans une étude de 1990.

La sédation et les effets anticonvulsivants sont d'autres indications pour cette plante.

L'espèce utilisée est Corydalis yanhusuo. Il est originaire de la province du nord de la Chine du Zhejiang.

Les chiens trouvent un soulagement apaisant de la douleur avec California Poppy

Si une légère sédation est également nécessaire pour un animal douloureux, le pavot de Californie vient à la rescousse!

Les clients qui ont sauté les AINS après la chirurgie ont découvert que le pavot de Californie soulageait la douleur. Des études montrent qu'il contient de petites quantités de morphine et a des effets analgésiques.

Les bienfaits de la boswellia pour les chiens

Boswellia est également un anti-inflammatoire efficace et est souvent utilisé par les personnes souffrant de migraine.

Les propriétaires d'animaux signalent l'arrêt ou la réduction de l'utilisation des AINS pour l'arthrose lorsqu'ils utilisent la boswellie.

Un essai clinique a examiné l'efficacité de Boswellia serrata.

71% des chiens atteints de maladies dégénératives ont montré une amélioration.

Cela est probablement dû à la présence d'acides boswelliques dans l'herbe. Ces acides peuvent réduire les infiltrats de cellules inflammatoires.9

La qualité et l'efficacité peuvent varier selon les herbes et autres suppléments naturels. C'est pourquoi Je recommande Standard Process Boswellia.

Considérez Arnica pour la douleur chez les chiens

Mon expérience avec Arnica est avec le liniment à base de plantes de Buck Mountain Botanicals. Cela a fourni un soulagement incroyable pour un labrador retriever souffrant de douleurs neurologiques sévères.

Les AINS, le tramadol et la gabapentine n'ont rien fait…. mais cette topique démodée a apporté un soulagement immédiat et durable.

Les préparations homéopathiques d'Arnica sont sûres. . . mais l'arnica par voie orale, l'herbe seule, est toxique. Vous devrez donc faire attention au léchage!

Certains composants actifs de l'arnica sont les lactones sesquiterpéniques. Une classe chimique de constituants présents dans de nombreuses herbes et huiles essentielles.

Huiles essentielles: Copaiba, Wintergreen et Menthe poivrée

Ne sous-estimez pas le soulagement chaud / froid que vous pouvez donner à votre chien avec ces huiles essentielles.

Masser ces huiles diluées sur la zone touchée. Gardez une goutte de menthe poivrée pour la fin…

La menthe poivrée est une huile puissante qui pousse les autres plus profondément.

Copaiba est riche en bêta-caryophyllène, un puissant anti-inflammatoire. C’est une résine extraite d’un arbre brésilien et non distillée.

Copaiba est généralement considéré comme sûr pour une utilisation par voie orale ou topique pour l'arthrite.

Wintergreen contient du salicylate de méthyle qui est un anti-inflammatoire et analgésique. Il est bon pour des conditions telles que l'arthrite, les douleurs musculaires et nerveuses.10

J'utilise ces trois huiles par voie topique pour presque tous mes patients canins. Peut avoir une spondylose, une maladie discale ou une arthrose.

Vous pouvez reconnaître le salicylate ou l'acide salicylique comme constituant chimique de l'aspirine.

L'équilibre chimique des herbes et de la plupart des huiles essentielles explique pourquoi moins d'effets secondaires sont souvent observés. Par rapport à la contrepartie médicamenteuse.

Pourquoi les alternatives naturelles sont-elles meilleures que les AINS?

Les produits naturels offrent une approche sûre et efficace pour contrôler les troubles inflammatoires chroniques. L'histoire l'a montré.

La plupart des découvertes médicales ont commencé par l'étude des utilisations historiques des plantes comme remèdes traditionnels.

Lorsque les produits chimiques végétaux sont isolés, ils commencent à devenir plus dangereux.

Greg Tilford est un herboriste remarquable. Il m'a dit une fois, "N'oubliez jamais que l'herbe entière est toujours supérieure à la somme de ses parties."

Cela est particulièrement vrai lorsque nous parlons de sécurité.

Les remèdes naturels aident la capacité innée du corps à se changer ou à s’équilibrer.

Drogues avoir tendance à forcer le corps à changer.

De nombreuses approches naturelles peuvent être proposées ensemble. Ils fonctionnent bien en conjonction avec la thérapie au laser, le massage ou l'acupuncture.

Alors que certains seraient mieux alternés, en particulier les médicaments énergétiques. Vérifiez auprès de votre vétérinaire holistique pour en être sûr.

Toutes ces options naturelles pour la douleur et l'inflammation méritent une enquête plus approfondie.

Des études et des quantités massives de preuves anecdotiques appuient les solutions naturelles.

Les propriétaires d'animaux ont le droit de connaître des alternatives naturelles. C'est ainsi que vous pouvez élaborer un plan de santé éduqué pour votre chien.

  1. Manuel des médicaments vétérinaires de Plumb Plumb 2008
  2. Collège virtuel Chembook Elmhurst Ophardt 2003
  3. Médecine clinique du chien et du chat Iowa State Press Schaer 2003
  4. Insert Metacam, Boehringer Ingelheim Vetmedica, Inc. 7/2010
  5. Clinical Veterinary Advisor Second Edition Cote 2011
  6. Journal of Prolotherapy Volume 2 Numéro 1 février 2010
  7. Chirurgie des petits animaux Mosby Fossum 1997 p.945
  8. Médecine complémentaire et alternative fondée sur des preuves 2009 (6) 4 décembre 465-471
  9. Phytothérapie vétérinaire Wynn et Fougere 2007
  10. Essential Oils Desk Reference Quatrième édition 2009


Derniers articles du blog

C'est une question que de nombreux gardiens d'animaux posent souvent, d'autant plus que les vétérinaires peuvent augmenter la quantité d'analgésiques sur ordonnance d'une utilisation à court terme à une utilisation à plus long terme. Beaucoup de ces nouveaux médicaments pour animaux de compagnie développés ces dernières années agissent de la même manière sur le corps de nos animaux de compagnie que sur des médicaments similaires couramment prescrits aux humains pour la douleur, la fièvre, les maux de tête, etc. Bien que ces médicaments pour animaux de compagnie puissent parfois donner des résultats étonnants, ils sont importants pour les animaux de compagnie. les propriétaires doivent être conscients de certains des effets secondaires potentiels chez les chiens sensibles, en particulier lorsqu'ils sont utilisés sur une longue période.

Bien que les nouveaux AINS soient souvent considérés comme plus sûrs que certains des plus anciens, comme l'aspirine tamponnée, les réponses et réactions individuelles peuvent en effet varier. Indépendamment du fait que ces médicaments soient prescrits pour une utilisation à court ou à long terme, le propriétaire d'un animal de compagnie doit toujours se voir proposer des analyses sanguines pré-médicamenteuses pour vérifier un CBC, et la fonction hépatique / rénale pour s'assurer qu'il n'y a pas de conditions préexistantes qui peuvent augmenter le risque de réactions. Bien que les réactions aux nouveaux médicaments soient plus rares que les plus anciens, des réactions graves peuvent encore survenir occasionnellement. Ces réactions peuvent inclure des saignements gastro-intestinaux, de la diarrhée ou des vomissements et même des complications hépatiques / rénales. Si ces médicaments sont utilisés à long terme, ces analyses sanguines doivent être effectuées tous les 3 à 6 mois.

S'il est important que les propriétaires d'animaux soient conscients de ces réactions possibles aux AINS, lorsqu'ils sont correctement prescrits et correctement surveillés, la plupart des animaux se débrouillent très bien avec ces médicaments sur ordonnance pour animaux de compagnie, comme Previcox, Rimadyl, Deramaxx et Metacam. De plus, si une maladie est chronique, je recommanderais toujours aux propriétaires d'animaux et aux vétérinaires d'explorer l'utilisation de suppléments nutritionnels d'appoint tels que Super Joint Enhancer et d'autres suppléments.


Les analgésiques chez les chiens - sont-ils sûrs?

Avez-vous fait vos recherches? Qu'avez-vous trouvé? Rimadyl est mortel? Les analgésiques rendront votre chien malade? Un rapide coup d'œil en ligne regorge d'histoires d'horreur, mais votre vétérinaire ne donnerait sûrement pas à votre chien quelque chose d'aussi dangereux? Bien sûr que non!

Cela me rend tellement frustré et triste pour leur chien d'entendre que les gens ont trop peur des effets secondaires dont ils ont entendu parler sur Internet pour même envisager d'utiliser une classe de médicaments qui offre les meilleures chances de guérison sans douleur. de la chirurgie ou de l'opportunité d'une excellente qualité de vie, libre de l'influence débilitante de la douleur chronique.

Le analgésique le plus couramment utilisé en médecine vétérinaire est la classe de médicaments appelés anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Il existe de nombreux médicaments différents dans cette classe qui sont vendus sous de nombreux noms différents. Consultez mon autre article si vous souhaitez en savoir plus sur ces médicaments, mais aujourd'hui, je souhaite aborder la question de la sécurité.

Vont-ils tuer votre chien?

Quels sont les risques?

La réponse un peu plus longue est que tous les médicaments (du moins ceux qui font réellement n'importe quoi) ont des effets secondaires. Quelque part entre 3% et 9% des chiens ressentiraient des effets secondaires avec les AINS. Dans la grande majorité, ceux-ci se limitent aux vomissements ou à la diarrhée qui disparaissent lorsque le médicament est arrêté. Une proportion absolument infime aura des problèmes de foie ou de reins et oui, quelques-uns d'entre eux (une proportion encore plus petite) s'avéreront mortels.

Pour mettre cela en perspective, au moins avec une utilisation à long terme, la majorité des patients auxquels ces médicaments ont été prescrits sont des personnes âgées et les chances que quelques-uns d'entre eux souffrent d'une affection hépatique ou rénale sous-jacente ou d'un cancer non détecté sont donc assez élevées. Il se peut que certains de ces patients soient sur le point de mourir de ces maladies, quel que soit le traitement commencé, tandis que d'autres ont malheureusement été poussés à bout par leur traitement médicamenteux. C'est évidemment tragique pour l'individu impliqué, mais il est si important que toute histoire d'horreur soit mise en perspective.

Pour donner un exemple humain, saviez-vous qu'il y a environ 16 500 décès par an aux États-Unis en raison de l'aspirine et que 100 000 autres personnes doivent être hospitalisées. Au Royaume-Uni, le nombre annuel de morts est estimé à environ 3000. Ce fait va-t-il vous empêcher de prendre de l'aspirine lorsque vous en avez besoin? Je ne pensais pas.


Les analgésiques et votre animal de compagnie

Les chiens et les chats ressentent-ils de la douleur?

Heureusement, une notion désuète selon laquelle les animaux ne ressentent pas la douleur d'une manière comparable à celle des humains est en train de disparaître de notre société. Les chiens et les chats partagent les mêmes nerfs périphériques de la douleur que les êtres humains et, lorsque ces nerfs sont stimulés, des parties similaires de leur cerveau sont activées. Pour éviter une souffrance prolongée, nous pouvons utiliser des analgésiques (analgésiques) pour atténuer la douleur et, idéalement, s'attaquer à la source sous-jacente de la douleur.

Si mon animal se sent mieux à cause des analgésiques, deviendra-t-il trop actif et aggravera-t-il les choses?

Potentiellement. C'est là que le contrôle de l'activité et de l'environnement de votre animal entre en jeu. Selon la source de la douleur, un certain degré de restriction d'activité est généralement indiqué. Pour les chiens, cela signifie généralement limiter les promenades en laisse à 5-15 minutes sur des surfaces planes, éviter les escaliers, sauter sur les meubles et les décoller, et parfois utiliser un équipement spécial tel qu'un harnais pour éviter d'exercer une pression sur une zone douloureuse ou pour aider. avec la montée d'une position couchée. Les chats se limitent généralement mieux que les chiens, mais les activités de plein air, les sauts et le harcèlement doivent être découragés. Quoi qu'il en soit, permettre à un animal de souffrir pour éviter la douleur n'est ni logique ni efficace. Pour les animaux particulièrement actifs, des analgésiques qui procurent un certain degré de sédation et de soulagement de l'anxiété peuvent être appropriés et d'autres médicaments pour soulager l'anxiété peuvent être prescrits au besoin.

Quelles sont les causes les plus courantes de douleur chez les chiens et les chats?

Chez les animaux plus jeunes, les traumatismes sont une source courante de douleur, mais les troubles du développement peuvent également être douloureux. Les animaux d'âge moyen peuvent souffrir de hernies et d'infections discales vertébrales, tandis que les chiens et les chats plus âgés développent souvent de l'arthrite, alors que cela peut aller de léger à débilitant, et des cancers, dont certains sont douloureux. Il existe de nombreuses autres causes de douleur, dont chacune peut potentiellement affecter un animal à tout âge.

Quels analgésiques en vente libre sont disponibles?

Les options sont limitées. L'aspirine a longtemps été la solution idéale pour soulager la douleur des chiens en l'absence de vétérinaire. Malheureusement, l'aspirine n'est pas un analgésique très efficace et potentiellement nocif si elle est mal dosée, si une maladie sous-jacente de l'estomac, des reins ou du foie est présente ou si le chien reçoit un autre anti-inflammatoire. Même lorsqu'il est dosé correctement, donner de l'aspirine à votre chien limitera la capacité d'un vétérinaire à prescrire d'autres médicaments anti-inflammatoires plus efficaces sans causer d'ulcères d'estomac et de lésions rénales pendant une semaine. L'aspirine est toujours utilisée en médecine vétérinaire comme anticoagulant (pour contrôler la coagulation excessive du sang), bien qu'à une dose réduite de 20 à 40 fois par rapport à sa dose analgésique. Même cette utilisation de l'aspirine tombe en disgrâce, des médicaments comme le clopidogrel (Plavix) se révélant plus efficaces.

Les médicaments en vente libre peuvent-ils nuire à mon animal de compagnie?

Oui, tout à fait. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens humains (AINS) tels que l'ibuprofène (Advil) et le naproxène (Aleve) peuvent provoquer des ulcères et perforations d'estomac mortels, une insuffisance rénale et des lésions hépatiques. Ne donnez jamais ces médicaments à votre animal. L'acétaminophène (Tylenol), un analgésique humain divers, peut également provoquer une insuffisance hépatique mortelle et des ulcères gastriques. Dans des cas particuliers, les vétérinaires peuvent utiliser l'acétaminophène pour le contrôle de la douleur, mais il doit être dosé avec soin et surveillé de près.

Quels médicaments sont généralement prescrits?

Les analgésiques prescrits comprennent les AINS, les opioïdes et divers médicaments. Les AINS courants comprennent le carprofène (Rimadyl), le deracoxib (Deramaxx), le firocoxib (Previcox), le grapiprant (Galliprant) et le robenacoxib chez le chat (Onsior). Les animaux d'âge moyen à plus âgé doivent avoir une chimie sanguine terminée avant de recevoir ces médicaments pour s'assurer que leurs reins et leur foie ne présentent pas de dommages préexistants qui pourraient être exacerbés. S'ils recevront ces médicaments à long terme, des revérifications périodiques de la chimie sanguine sont indiquées. Plusieurs AINS ou AINS et stéroïdes ne doivent jamais être administrés ensemble en raison du risque d'ulcères d'estomac et de lésions rénales.

Les opioïdes sont moins souvent envoyés à la maison, étant généralement réservés aux patients hospitalisés. Cependant, en raison des options limitées disponibles pour les chats et de leur physiologie unique, une cure de buprénorphine (Buprenex) est parfois envoyée à la maison. C'est un analgésique puissant qui peut provoquer une sédation, de l'euphorie, de l'excitabilité et parfois de la faim. Divers analgésiques, tels que le tramadol et la gabapentine, peuvent être utilisés seuls pour une douleur légère ou en complément d'un AINS et / ou d'un opioïde pour une douleur plus profonde. Ces médicaments peuvent provoquer une sédation et peuvent être utiles pour soulager l'anxiété des animaux.

Mon animal peut-il devenir accro aux analgésiques?

Théoriquement oui, de manière réaliste non. Bien que les chiens et les chats partagent les mêmes voies de récompense de la dopamine que les humains, ils ne contrôlent pas le moment ni la quantité d'un médicament particulier qu'ils reçoivent. Les cures courtes d'opioïdes et d'analgésiques divers peuvent être interrompues brusquement une fois qu'elles ne sont plus nécessaires, mais les animaux qui ont reçu ces médicaments pendant des semaines ou des mois peuvent devoir être réduits progressivement. Les AINS n'ont pas de potentiel de dépendance et ne nécessitent donc pas de diminution progressive, même avec une utilisation à long terme.


Voir la vidéo: হডফন লগয শনন. চখ পন 100%. আযন মন ভঙ আযন (Mai 2021).